mardi 23 avril 2013

Chronique de livre _ Demain j'arrête de Gilles Legardinier



Quelles sont les références du livre ?
Titre VF : Demain j’arrête

Auteur : Gilles Legardinier
Ecrivain et scénariste français.
Nombre de pages : 350
Editeur : Fleuve noir

Pourquoi ce livre ?
En surfant, je suis tombée sur le site My Little Book Club, qui conseillait de lire ce livre pour  « Pour réveiller ses zygomatiques ». De plus, ce livre colle parfaitement avec le challenge "Comme à l'école" qui avait pour premier thème: un animal (le chat sur la couverture).


De quoi ça parle ?
Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ?

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu - obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…

Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

Une petite citation, ça donne le ton…
Bon là en l’occurrence il y en aura deux. Mais comme c’est bon, pourquoi se priver…
« Les hommes sont stupides et les femmes sont folles, mais lorsqu’ils se rencontrent, cela donne parfois des choses très belles »

« Il faut tout espérer, au risque d’être déçu. Il faut tout éprouver au risque d’être blessé, tout donner au risque d’être volé. Ce qui vaut la peine d’être vécu vous met forcément en danger. »

Qu’est-ce que j’en pense ?
Ce livre ne m’a pas fait tant rire que ça, mais j’avoue j’ai souris à plusieurs reprises. J’ai bien aimé le style, il est agréable, facile à lire et plein de gaieté, ça colle bien avec l’arrivée du printemps.  La narration se fait à la première personne, et c’est « l’héroïne » elle-même qui raconte sa rencontre avec le fameux « Ricardo Patatras » et toutes les « aventures » qui en découleront. Julie va donc tout mettre en œuvre pour découvrir qui est le nouvel habitant de son immeuble. Ce livre aurait pu s’intituler « Tout ce qu’une fille est capable de faire pour un garçon ». Sans dévoiler trop l’intrigue, Julie se mettra dans des situations plus loufoques les unes que les autres, ou même plus folles les une que les autres, pour cet inconnu et pour percer son secret.

Ce livre met aussi en avant l’amitié dans tous ces bons côtés : faire la fête (pour un divorce, fallait oser), l’entraide, les repas mensuels entre filles (j’adore l’idée), l’amitié naissante…

Bref, je ne vais pas en dévoiler plus mais je vous recommande cette lecture, qui est en tête des ventes, pour sa spontanéité, sa légèreté, l’histoire d’amour balbutiante,  et pour plein d’autres raisons encore.

Pour finir, la chronique de Gérard Collard sur ce livre, mais attention spoiler :

PS: En réécoutant la chronique de Gérard Collard, j'ajoute aussi que j’ai adoré les remerciements que j’ai lus en entier pour une fois. Il y a une petite dédicace perso pour chacun des amis de l’auteur, j’ai trouvé ça très touchant.



http://1.bp.blogspot.com/-DXakmtP7e80/URgViN9M1oI/AAAAAAAAA84/FzTUncELQAk/s1600/comme.gif


2 commentaires:

  1. Dommage qu'il ne t'a pas fais rire, j'aime beaucoup la couverture.^^

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas très grave, j'ai vraiment passé un très bon moment en lisant ce livre. Merci pour ton commentaire ;-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...